Everywhere we looked was burning de Emel.

 

 

Emel Mathlouthi a vu son titre "Kelmti Horra" ("Ma parole est libre") propulsé hymne de la révolution tunisienne de 2011, avant d’être invitée à chanter lors de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix en 2015.

Nul doute qu'elle enchantera la scène de Rio Loco mercredi prochain.

 

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir